Ce matin, je fonce faire l'ECG au patient anémié vu hier. Pas de douleur thoracique à l'interrogatoire mais dans le RER je me suis rappelée qu'il était diabétique et le dieu-ENC m'a murmuré à l'oreille qu' "un diabétique qui va pas bien, ben c'est un ECG sinon je t'en colle une" ! ECG d'un coeur de presque jeune homme, à peine un petit BBD incomplet... Il a été transfusé vers midi, ça a été, il était à 7.8 d'hémoglobine ce matin. J'ai pas trouvé beaucoup de différences entre avant et après...

Visite, longue visite (tellement longue qu'en arrivant au self, il n'y avait plus rien à manger alors qu'on avait les dents). Certains vont mieux (vive la paroxétine), certains vont pareil (bon ben... on continue la kiné ^_^), certains vont pire (constipation énorme + douleur abdo + anémie mixte... moi en juillet, je vote coloscopie !!!), et un patient ne sera plus là demain (pneumopathie multilobaire chez un patient méga-dénutri... il est tombé dans le coma avant que je ne parte).

Le monsieur anémié se met à crier "AAaaaah, au secours, aaaaah !", je cours dans sa chambre. A priori, un mauvais cauchemar, j'ai dû le rassurer comme un bébé... Quand la pédiatrie rejoint la gériatrie... Ca fait bizarre.

Je reçois la radio de la dame que j'ai vu hier et chez qui j'entendais un foyer pulmonaire. Ouaaaaais un foyer pile en base droite comme je l'entendais ! Ah puis aussi ptet à gauche... Je vais la voir avec le médecin. Effectivement, elle a un foyer... pile là où je l'entendais hier.. sauf que j'ai confondu ma droite et ma gauche dans l'observation écrite, aaaaaaaaaaaaah, la honte !!!! Mais bon, il y a bien un foyer, l'honneur est sauf !!! Elle a en plus une petite décompensation cardiaque et un syndrome inflammatoire biologique. On peut donc dégainer l'antibiotique, et on garde le furosémide sous le coude...

Une autre dame est là pour décompensation cardiaque. J'ai entendu son petit souffle cardiaque sans savoir qu'elle en avait un, youpi ! Je la garde sous le coude pour les externes de D1 au cas où ils veulent écouter. Faut bien se faire l'oreille ! Et puis je n'ai aucun scrupule à envoyer les "bébés-étudiants" (^_^) ausculter des mamies, car comme ça, on leur fait la causette, elles aiment bien... bref, tout le monde est content dans l'histoire !

On accueille un nouveau patient, problème neurologique. Finalement ce n'est pas moi qui l'ai examiné, et en fait, ça m'arrange car il est sourd comme un pot !!! Donc la voix d'un homme, c'est un peu mieux pour se faire entendre. Mais je vais le suivre de près, car son cas est très intéressant :-)

Soudain, mobilisation générale à l'hôpital. Une patiente a disparu !!!! On nous la décrit, on nous donne son nom, on nous demande d'être vigilant, de chercher dans toutes les chambres, mais point de madame X à l'horizon pendant toute l'après-midi...

Fausse alerte : elle était en permission :-)